JUILLET // Heavy Rotation

Le soleil et la crème glacée de Marrocco's, Brighton, UK.

Le soleil et la crème glacée de Marrocco’s, Brighton, UK.

En constatant que  je n’ai presque pas écris de tout le mois de juillet, je ne peux pas croire qu’il soit déjà terminé. Le manque de temps pour écrire résulte d’un emploi du temps chargé, entre mon travail de nanny, mes découvertes toujours plus plaisantes, les spectacles, la musique, la bouffe, les cafés…etc. Londres, c’est un puit sans fond de petits plaisirs et toute une vie ici ne me semble pas assez pour en faire le tour. Aussi, une vague de chaleur(exceptionnel me dit-on) règne depuis le début du mois et bien que je ne peux pas m’en plaindre, l’énergie drop un brin, à 30° steady. Pour contrer la canicule, la baignade est de mise et c’est dans la Manche que je suis allée nager. Et j’ai fais ma touriste sur Abbey Road.

Highlights:

  • Mon papa a publié son premier livre En lieu sur… Un stade pour la capitale. Le Stade Municipale de la ville de Québec a 75e ans et le livre en célèbre l’histoire.
  • J’ai mangé, par deux fois, la meilleure crème glacée de ma vie, pas de blague.
  • J’ai été choyé par un Dj Set de Purity Ring et d’Austra en plus de voir Blue Hawaii Live, en une seule soirée. Plus tôt dans le mois, je me suis laissé charmer par Owen Ashworth et son projet Advance Base.
  • J’ai découvert Victories at Sea, leur EP puis live.
  • J’ai joint les rangs de Weird Canada.

En juillet, j’ai trippé sur l’album de Jay-Z et sur Lorde, une chanteuse pop de Nouvelle-Zélande. Arts & Crafts a introduit In the Valley Below. L’album que j’ai préféré est celui de Louise Burns et j’ai découvert une tonne de bands anglais, billet à venir. J’ai le coeur un peu serré en pensant qu’il ne reste que trois semaines à l’aventure. L’Angleterre va me manquer.

JUIN // Heavy Rotation

Aujourd’hui, le mois de juillet me frappe de plein fouet.

C’est peut-être le fait que je vais prendre part aux célébrations de la fête du Canada à Londres? Sincèrement, la fière québécoise que je suis ne se souvient pas d’avoir déjà tapée du pied et chanté l’hymne national le 1er juillet. Plaisir à venir.

Ce qui me frappe, c’est le temps qui passe SI VITE! Déjà sept semaines que je suis à Londres, la moitié du voyage de fait. L’Angleterre commence à ce réchauffer et les rumeurs de pluies constantes ne sont pas fondées. En juin, j’ai pris le temps de marcher sur les rives de la Tamise, d’arpenter les salles d’exposition du Tate Modern et de manger une poutine totalement legit, celle de P’tit Poutine. J’ai été assez chanceuse de voir entre autres, Marnie Stern et Wampire en concert mais aussi Tame Impala. ❤

Le délice de P'tit Poutine. La bavette CANADA clash un peu avec mes convictions poutinières.

Le délice de P’tit Poutine. La bavette CANADA clash un peu avec mes convictions poutinières.

All in all, je ne vois pas le temps passer, si bien que la liste de lecture du mois est plus courte qu’à l’habitude parce que je n’ai pas pris le temps d’écouter toutes les nouveautés qui me faisaient de l’oeil. Je suis par contre tombé sur des bijoux, Advance Base, CSS et comment passer à côté des anglais Disclosure, les affiches de leur album sont partout, ici. L’album du mois, pas de question, Austra – Olympia.

Je suis ici pour sept autres semaines et je suis pas mal chanceuse. Et heureuse.  Profitez bien du mois de juillet entres autre à Québec et manquez pas tous les concerts que les trippeux organisent. xo

—————————————————————————————

Voici la liste et sur rdio.

MARNIE STERN // Concert

Mercredi soir, mon copain mélomane/avide de concert et moi avions deux options. Voir le beau Chazwick Bradley Bundick AKA Toro y Moi ou la folle Marnie Stern. J’ai laissé à mon copain la tâche de trancher et je suis bien contente de ma décision.

Marnie Stern, The Garage, le 5 Juin 2013.

Marnie Stern, The Garage, Londres le 5 Juin 2013.

Je ne sais pas comment je suis passée à côté avant mais Marnie Stern a tout pour me plaire. C’est une guitariste déchainée, une féministe badass dans la trempe de Sleater Kinney qui utilise sa voix tantôt effilée, tantôt rauque et forte pas pour charmer mais parce qu’elle en a juste envie. C’est une femme de 37 ans en robe soleil qui écrit des textes sans se prendre au sérieux et qui fait franchement rire tout en étant honnête. Son blog s’appelle The Vagina Monoblog!!

Je suis charmée. Mais pas la seule. Hier soir, les londoniens (et la canadienne que je suis) ont eu droit à un concert rock en crescendo où Marnie et ses musiciens jouent avec une envie vraisemblable d’être la. Rien de mécanique, ça semblait presque improvisé. Et une artiste qui blague sur sa petite voix aigue et le malheur de ses musiciens d’être emprisonnés dans une voiture jours après jours avec elle, ça fait rire, ça fait genuine(j’aime ça les gens qui aiment la vie). Il semble que pas une fois elle a baissée les yeux pour regarder son instrument, le sourire aux lèvres pour l’entièreté de la performance. Juste assez de petits riffs hors piste pour me donner l’envie soudaine de me  »garocher » en avant complêtement jusqu’à la fin du concert. Le genre de musicienne qui te fait oublier qu’il y avait une première partie.

À voir, live.

Découverte de Londres.

uk

Il y a quelques jours, mes plans ont changés. Moi qui croyait enfin, à mon retour de la Nouvelle-Écosse, prendre le temps de souffler un peu dans ma ville natale, j’ai été bien surprise. J’ai vue l’offre de l’amie d’une amie passer sur Facebook et voilà. Je pars à Londres pendant quatres mois pour vivre avec Josie et sa fille de 3 ans, de qui je m’occuperai pendant son stage de sage-femme.

Oh comme j’aime ma vie.

Malgré mes quelques périples, je n’ai jamais visitée l’Europe. Mon coeur d’aventurière n’a pas eu besoin de longs moments de réflexions pour se laisser convaincre. Même si j’avais trouvé un lieu de travail que j’aime ici et que oui, j’aurais adoré passer l’été à faire du vélo, de la terrasse et à courir les concerts, je (re)pars. Comment j’aurais pu dire non?

Bref, probablement que mon blog prendra une tournure plus personnelle pour les prochains mois. J’aurai certainement envie de partager ce que je vis, vois, expérimente.. Il y a beaucoup de nouveau dans cette situation pour moi, entre autre m’occuper à temps plein d’un enfant de 3 ans et demi dans une ville inconnue.  Je pars le 8 mai, armée de mes appareils photos films et numériques.

Si vous avez quelques conseils ou anecdotes à me raconter sur vos voyages, je veux les lire!! Parlez moi des artistes anglais que vous aimez, des festivals à ne pas manquer, des restos que vous avez adorés, des lectures de voyages que vous avez dévorées, je suis curieuse!

Pour l’instant, mon âme de personne engagée vous partage une campagne de pub anglaise contre le viol et la culture du viol. This is not an inivation to rape me. Je trouve le projet solidement exécuté. À quand quelque chose de si puissant au Québec? Est-ce parce que le besoin se sent plus ailleurs, parce que les gens se sentent plus concernés?

Aussi, vivre avec Josie va me permettre d’apprendre sur la pratique sage-femme, ce qui me plait beaucoup.

Hey, je m’en vais à Londres. J’capote.

Cheers!!