JUILLET // Heavy Rotation

Le soleil et la crème glacée de Marrocco's, Brighton, UK.

Le soleil et la crème glacée de Marrocco’s, Brighton, UK.

En constatant que  je n’ai presque pas écris de tout le mois de juillet, je ne peux pas croire qu’il soit déjà terminé. Le manque de temps pour écrire résulte d’un emploi du temps chargé, entre mon travail de nanny, mes découvertes toujours plus plaisantes, les spectacles, la musique, la bouffe, les cafés…etc. Londres, c’est un puit sans fond de petits plaisirs et toute une vie ici ne me semble pas assez pour en faire le tour. Aussi, une vague de chaleur(exceptionnel me dit-on) règne depuis le début du mois et bien que je ne peux pas m’en plaindre, l’énergie drop un brin, à 30° steady. Pour contrer la canicule, la baignade est de mise et c’est dans la Manche que je suis allée nager. Et j’ai fais ma touriste sur Abbey Road.

Highlights:

  • Mon papa a publié son premier livre En lieu sur… Un stade pour la capitale. Le Stade Municipale de la ville de Québec a 75e ans et le livre en célèbre l’histoire.
  • J’ai mangé, par deux fois, la meilleure crème glacée de ma vie, pas de blague.
  • J’ai été choyé par un Dj Set de Purity Ring et d’Austra en plus de voir Blue Hawaii Live, en une seule soirée. Plus tôt dans le mois, je me suis laissé charmer par Owen Ashworth et son projet Advance Base.
  • J’ai découvert Victories at Sea, leur EP puis live.
  • J’ai joint les rangs de Weird Canada.

En juillet, j’ai trippé sur l’album de Jay-Z et sur Lorde, une chanteuse pop de Nouvelle-Zélande. Arts & Crafts a introduit In the Valley Below. L’album que j’ai préféré est celui de Louise Burns et j’ai découvert une tonne de bands anglais, billet à venir. J’ai le coeur un peu serré en pensant qu’il ne reste que trois semaines à l’aventure. L’Angleterre va me manquer.

Publicités