NEKO CASE – The Worse Things Get, The Harder I fight, The Harder I Fight, The More I Love You // Album

Neko Case, The Worse Things Get, The Harder I fight, The Harder I Fight, The More I love You.

La douceur et la force.

Neko Case est une artiste plus qu’accompli, aucune question possible. Ses textes sont plein de féminisme romantique, sa voix passe de la douceur à la force sans effort. Son sixième album solo vient d’une période passée à déprimer, à vivre le deuil, à s’isoler par besoin. Elle fait se qu’elle veut, s’exprime comme elle le veut et ne se laisse pas marcher sur les pieds. L’honnêteté de The Worse Things Get.. est poignante. Certaines pièces ne sont pas du tout(Nearly Midnight, Honolulu) ou à peine accompagné(Afraid) et l’émotion est pleinement exposée. Tandis que le rock n’ roll de City Swans est rassurant. Le genre qui fait bouger et danser sans s’en rendre compte. L’album est personnel et elle est parle longuement ici. Un tour de force de talent pur, de vérité. L’humanisme de la communauté musicale à sa plus simple expression

Coup de coeur: Local girl, Man et la plus belle Where Did I Leave That Fire.

Publicités

LOUISE BURNS – The Midnight Mass // Album

burns8

‘Tomber sur The Midnight Mass, c’est comme un rêve.’ – Moi.

Outre le fait qu’elle fait partie de l’excellent band signé sur Arts & Crafts, Gold & Youth,  vous connaissez Louise Burns. C’est la bassiste juste ici.

La musique solo de Louise Burns, c’est loin de la pop de film d’ado. C’est une musique élégante et soignée, apaisante. C’est son deuxième effort solo et il est bien ficelé. Le résultat est un amalgame de chansons romantiques et noires qui, de par les paroles, bourdonnent la sincérité. Une vague de pop 60’s berce quelques morceaux qui restent fidèles au ton sombre(Don’t like Sunny days) tandis que  la mélodie de certaines voguent vers les 90’s(Emeralds Shatters, San Andreas). Les arrangements sont méticuleux mais la voix séduisante reste au centre de l’expérience, qui est parsemée de douceur et d’intensité. Louise Burns, qui compte plus de dix chandelles à son gâteau de musicienne, est mystifiante. La première écoute doit se faire attentivement, l’album éveille le corps et l’esprit, sans farce.