NEKO CASE – The Worse Things Get, The Harder I fight, The Harder I Fight, The More I Love You // Album

Neko Case, The Worse Things Get, The Harder I fight, The Harder I Fight, The More I love You.

La douceur et la force.

Neko Case est une artiste plus qu’accompli, aucune question possible. Ses textes sont plein de féminisme romantique, sa voix passe de la douceur à la force sans effort. Son sixième album solo vient d’une période passée à déprimer, à vivre le deuil, à s’isoler par besoin. Elle fait se qu’elle veut, s’exprime comme elle le veut et ne se laisse pas marcher sur les pieds. L’honnêteté de The Worse Things Get.. est poignante. Certaines pièces ne sont pas du tout(Nearly Midnight, Honolulu) ou à peine accompagné(Afraid) et l’émotion est pleinement exposée. Tandis que le rock n’ roll de City Swans est rassurant. Le genre qui fait bouger et danser sans s’en rendre compte. L’album est personnel et elle est parle longuement ici. Un tour de force de talent pur, de vérité. L’humanisme de la communauté musicale à sa plus simple expression

Coup de coeur: Local girl, Man et la plus belle Where Did I Leave That Fire.

Publicités

BRAIDS – Flourish // Perish

BRAIDS Flourish//Perish album review 2013

Après Native Speaker(2011), nul n’avait besoin de grands arguments pour se faire convaincre, la pop noise de BRAIDS était prometteuse. Le trio albertins établi à Montréal produit un son artistique particulier, une balance entre tendresse et force.

Flourish // Perish ouvre avec la voix de Raphaelle au centre de la pièce Victoria et l’entré dans le rêve se fait d’emblée. De douces percussions mêlées aux sonorités mélancoliques du clavier. Les pièces se succèdent, semblant faire place à tour de rôle à une fragilité puis une puissance, créant une atmosphère sonore hypnotisante. Les notes enchanteresses de December se termine pour ouvrir la dramatiquement calme Hossak.

L’album présente une magie, nous laissant faire face à notre tristesse profonde mais assumant de par sa douceur, un certain réconfort.  Les textes peu éloquents pourront déplaire aux passionnés de textes profonds, par contre il n’en est pas une nécessité vue la purété et la complexité du mélange sons/voix. Ebben et Juniper entre autres, le démontre parfaitement faisant de l’oeuvre un effort important. BRAIDS  livre une suite exquise à Native Speaker. Promesse tenue.

En lien:

Raphaelle, sur les icones de sa jeunesse, ses vêtements et inspirations.(Anglais)